Vidéosurveillance excessive des salariés : il peut vous en coûter 20 000 € !

La Cnil vient de prononcer une amende administrative à l'encontre d'une société qui filmait ses salariés de manière continue.

2019-07-29T10:00:00+0200